Pourquoi acheter un bateau quand on peut en adopter un ?

C'est la question que l'on vous invite à vous poser, et pour cela vous pouvez consulter notre nouveau site internet adopteunboat.fr

 

La plupart de nos clients actuels sont de gros utilisateurs qui naviguent toute l'année, très intensémenent, et qui sont très attachés à un bateau personnalisé pour leur utiilsation précise. C'est pourquoi nous leur recommandons les bateaux Zeppelin.

 

Adopte un Boat ne s'adresse pas à ces utilisateurs, mais plutôt aux navigateurs plaisanciers qui finalement naviguent assez peu : la Fédération des Industries Nautiques estime que la moyenne des sorties en bateaux à moteur est de 20 par an.

Dans ces condiitons, la propriété d'un bateau a du mal à trouver ses justifications: La place de port, l'assurance et l'entretien du bateau représentent à eux seuls des coûts fixes annuels d'environ 3000 € pour un bateau de moins de 7m.

 

La première formule d'Adopte un Boat étant à 3200 €/an pour un Marshall m4 Touring de 150CV (au prix catalogue d'environ 50 000 €), le calcul est vite fait !

Cependant, ce n’est pas uniquement sur le critère du coût d'utilisation que nous souhaitons séduire les clients d'Adopte un Boat, mais plutôt sur la simplicité d’utilisation du bateau, et la navigation sans contrainte.

 

Avec Adopte un Boat, vous allez "naviguer l'esprit libre"

 

Voir l'actualité

Lorient Marine Zeppelin
Lorient Marine SolentRibs

Le navire amiral de la gamme Zeppelin équipé du plus gros moteur Suzuki, le DF350A

Quand on associe le top de la gamme Zeppelin, le XVPro 8.50 avec le top de la gamme Suzuki, le DF350ATX, cela donne un bateau d'exception !

Le nouveau 350CV de Suzuki avait en lui toutes les qualités pour en faire une grande réussite (voir cette news de notre partenaire LELU Marine).

La puissance incroyable du V6 4,4 Litres associée à une embase à double hélices contrarotatives nous laissait imaginer le meilleur sur la meilleure des carènes...

Désormais la messe est dite, et le bateau que nous avons pu essayer tient toutes ses promesses.

Si la puissance est impressionnante, avec une coque qui file comme une fusée à la moindre sollicitation de la commande de gaz, c'est l'agrément général qui est le plus appréciable.

Ce moteur est vraiment bien né, avec un niveau sonore très faible même à vitesse soutenue, et des consommations qui feraient palir beaucoup de 150CV concurrents...

Les chiffres parlent d'eux même:

A 25 kt et 3000 tr/min, soit la vitesse de croisière "économique", nous avons mesuré seulement 22,2 L/h, soit 0,9 L/NM (litres au mille), quand la plupart des semi-rigides de 6m50 dépassent le litre au mille à la même vitesse...

Cette valeur augmente évidemment avec la vitesse, mais c'est la preuve qu'on peut naviguer "à l'économie" avec une telle unité.

La vitesse de croisière usuelle se situra autour de 30-35 kt, sachant que la tentation est grande de "mettre la poignée dans le coin".

 

 

La vitesse max s'établit à 53,8 kt avec 2 personnes à bord, ce qui est impressionnant pour une navire de 8m50 de long pour 3m05 de large.

Même à cette vitesse stratosphérique, la consommation reste "raisonnable", puisque nous avons mesuré 108 L/h.

Par conparaison, un DF300, réputé déjà pour être très économe, consomme 103 L/h à la puissance max, soit à peine moins que le DF350, preuve de l'efficacité des nouvelles technologies embarquées sur ce nouveau moteur.

Quant à la concurrence en 350CV ?

Les derniers tests d'un XVPro 8.50 équipé d'un 350CV d'une marque Américaine nous ont donné les résultats suivants: consommation max de 128 L/h, soit environ 20% de plus que le DF350, pour une vitesse max de 46 kt, soit environ 15 % de moins qu'avec le DF350.

CQFD ?...

Mais au delà de tous ces chiffres, c'est le plaisir de navigation qui nous a vraiment bluffé !

Nous avons eu beaucoup de mal à livrer le bateau à son propriétaire...