Le diable s'habille en Prada...

Voici une très belle unité, aussi excellente sur l'eau qu'agréable à regarder.

Le jeu des couleurs, entre le noir qui plait tellement aux propriétaires de Zeppelin et le rouge qui personnalise le bateau avec beaucoup de classe, nous donne une unité au charme fou.

Au delà de l'aspect esthétique, qui reste subjectif, ce Zeppelin 20VPro Command nous gratifie d'équipements de premier ordre pour maximiser le plaisir pendant les sorties pêche :

 

Un vivier intégré à la banquette de console C900S, avec remplissage par pompe électrique commandée au tableau de bord, oxygénation des poissons par un diffuseur inox fabrication maison, trop-plein pour un renouvellement de l'eau en permanance, et vidange complète du vivier par évacuation directe à la mer. Ce vivier permet un remplissage et une vidange pendant la navigation, ce qui  permet de garder les poissons vivant plus longtemps.

 

 

 

Un combiné sondeur Garmin Echomap Ultra 122sv, avec sonde GT56 et GT36 : ce sondeur qui est sorti en 2020 est déjà un classique. Il permet à Garmin de proposer un produit hyper performant et compétitif en 12 pouces. En plus de son sondeur "Mega Hertz" en Down et Side qui permet une excellente définition des fonds marins, il propose un sondeur 2D chirp de 600W ainsi qu'un sondeur "Live" qui permet l'utilisation de la sonde Panoptix Livescope LVS12. C'est aussi le premier sondeur dédié à la pêche qui embarque la technologie Galileo (le positionnement par satellite Européen), pour un positionnement 10 fois plus précis que le GPS. Le tout avec une ergonomie ultra simple et un environnement logiciel très complet et facile à utiliser (Active Captain pour une synchronisation facile des données utilisateurs avec un smartphone ou une tablette).

Un bolster 1011 spécifique Lorient Marine, intégrant une boîte à leurres, très pratique pour poser toute sorte d'objet, et pourquoi pas une boisson pétillante...

 

Ce bateau intégre une multitude d'éléments pratiques qui rendront la navigation facile et agréable.

Et comme tous les bateaux Lorient Marine, le plus grand soin est apporté au montage, car nous savons que c'est avec un montage haut de gamme que nous réduisons le taux de pannes proche de 0, et pour longtemps. Chez Lorient Marine, les bateaux de particuliers sont traités avec autant de soin que ceux de nos clients professionnels (Charal Sailing Team, Tara Expédition, Ifremer, Phares et Balises, etc...).

Voir l'actualité

Lorient Marine Zeppelin
Lorient Marine SolentRibs

Le navire amiral de la gamme Zeppelin équipé du plus gros moteur Suzuki, le DF350A

Quand on associe le top de la gamme Zeppelin, le XVPro 8.50 avec le top de la gamme Suzuki, le DF350ATX, cela donne un bateau d'exception !

Le nouveau 350CV de Suzuki avait en lui toutes les qualités pour en faire une grande réussite (voir cette news de notre partenaire LELU Marine).

La puissance incroyable du V6 4,4 Litres associée à une embase à double hélices contrarotatives nous laissait imaginer le meilleur sur la meilleure des carènes...

Désormais la messe est dite, et le bateau que nous avons pu essayer tient toutes ses promesses.

Si la puissance est impressionnante, avec une coque qui file comme une fusée à la moindre sollicitation de la commande de gaz, c'est l'agrément général qui est le plus appréciable.

Ce moteur est vraiment bien né, avec un niveau sonore très faible même à vitesse soutenue, et des consommations qui feraient palir beaucoup de 150CV concurrents...

Les chiffres parlent d'eux même:

A 25 kt et 3000 tr/min, soit la vitesse de croisière "économique", nous avons mesuré seulement 22,2 L/h, soit 0,9 L/NM (litres au mille), quand la plupart des semi-rigides de 6m50 dépassent le litre au mille à la même vitesse...

Cette valeur augmente évidemment avec la vitesse, mais c'est la preuve qu'on peut naviguer "à l'économie" avec une telle unité.

La vitesse de croisière usuelle se situra autour de 30-35 kt, sachant que la tentation est grande de "mettre la poignée dans le coin".

 

 

La vitesse max s'établit à 53,8 kt avec 2 personnes à bord, ce qui est impressionnant pour une navire de 8m50 de long pour 3m05 de large.

Même à cette vitesse stratosphérique, la consommation reste "raisonnable", puisque nous avons mesuré 108 L/h.

Par conparaison, un DF300, réputé déjà pour être très économe, consomme 103 L/h à la puissance max, soit à peine moins que le DF350, preuve de l'efficacité des nouvelles technologies embarquées sur ce nouveau moteur.

Quant à la concurrence en 350CV ?

Les derniers tests d'un XVPro 8.50 équipé d'un 350CV d'une marque Américaine nous ont donné les résultats suivants: consommation max de 128 L/h, soit environ 20% de plus que le DF350, pour une vitesse max de 46 kt, soit environ 15 % de moins qu'avec le DF350.

CQFD ?...

Mais au delà de tous ces chiffres, c'est le plaisir de navigation qui nous a vraiment bluffé !

Nous avons eu beaucoup de mal à livrer le bateau à son propriétaire...